Dépistage du cancer du sein : concertation citoyenne et scientifique

À la demande du Ministère chargé de la Santé, l’Institut national du cancer organise une large concertation sur le dépistage du cancer du sein.

L’objectif est de recueillir l’avis des femmes, des professionnels de santé qui les accompagnent, et plus largement de l’ensemble des citoyens.

 

Citoyen(ne)s, professionnels de santé et du secteur social, associations, institutions… donnez votre avis, témoignez, proposez des idées pour améliorer le dépistage du cancer du sein.

L’appel à contributions est ouvert jusqu’au 15 mars 2016.

 

www.concertation-depistage.fr

 

D’autres étapes viendront nourrir la concertation  :

une conférence de citoyennes et une conférence de professionnels début 2016 pour approfondir certaines questions et rendre chacune un avis argumenté, après avoir échangé avec des experts et des porteurs de points de vue différents.
une réunion publique nationale de clôture en mai 2016 pour restituer et débattre des contributions et des avis recueillis tout au long de la concertation.

L’ensemble de la démarche sera coordonné par un comité d’orientation indépendant. Le comité sera notamment chargé d’analyser les avis et les contributions, et de rédiger un rapport final d’orientations sur l’évolution de la politique de dépistage du cancer du sein. Ce rapport sera remis à la Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes à l’été 2016. Le Ministère, avec l'appui de l’Institut national du cancer et de l'Assurance maladie, se saisira ensuite de ces travaux pour concevoir un plan d’actions.
 
La composition du comité d’orientation et les différentes étapes de la concertation seront également précisées sur le site www.concertation-depistage.fr.

 

Source : www.e-cancer.fr

 

 

 

 

Toute l'information de

référence pour les

patients et les proches

www.e-cancer.fr

 

ROHLim est financé par

l'ARS Nouvelle-Aquitaine